Le Paradis des oiseaux

les colombes diamants ou géopélies diamants

La biologie des colombes diamants ou géopélies diamants

 

 

Nom latin : Geopelia cuneata

 

 

Aspect général :

            D'une taille de 18 à 20 cm, dont 10 cm pour la queue, la colombe diamant est la plus petite colombe du monde. Elle pèse environ 40 grammes. Cet oiseau se caractérise par les petites taches blanches présentes sur les ailes, qui font penser à des diamants. La colombe diamant présente un cercle oculaire allant de l'orange au rouge vif. En général, celui du mâle est plus large et plus rouge que celui de la femelle, mais il faut connaître pour cela l'âge des oiseaux ; en effet, les juvéniles présentes un cercle oculaire orangé et fin. Pour sexer de façon définitive cet oiseau, seul le mâle fait la roue, à la manière du paon.

            A l'état sauvage, la colombe diamant a un plumage gris souris. La tête, le cou et la poitrine sont d'un gris bleuté, tandis que son ventre est d'une couleur crème. Les ailes, le dos est la queue sont d'une couleur gris-brun, les ailes ayant toujours comme caractéristiques les diamants blancs. Les pattes sont roses et le bec gris.

            Ils existent différentes mutations chez les colombes diamants :

§         Argenté (gris clair)

§         Brune

§         Rouge

§         Isabelle

§         Gris à croupion blanc

§         Argenté à croupion blanc

§         Gris queue blanche

§         Argenté queue blanche

§         Etc…

Le croupion blanc modifie peu la couleur de l'ensemble du plumage, mis à part le croupion et la base de la queue qui deviennent blanche.

La mutation queue blanche provoque un dévalement de la queue jusqu'à son extrémité. L'ensemble du plumage semble plus clair.

 

La colombe diamant se bague en 3,5 mm.

 

Résultat d'accouplement avec la mutation « croupion blanc » et  « queue blanche » :

  • Sauvage X sauvage = 100% de sauvages
  • Croupion blanc X sauvage = 50% de croupions blancs, 50% de sauvages
  • Queue blanche X sauvage = 100% de croupions blancs
  • Queue blanche X queue blanche = 100% de queues blanches
  • Croupion blanc X croupion blanc = 50% de croupions blancs, 25% de queues blanches, 25% de sauvages
  • Croupion blanc X queue blanche = 50% de croupions blancs, 50% de queues blanches

 

Colombe diamant phénotype sauvage:

 

 

Colombe diamant grise croupion blanc:

 

 

Colombe diamant gris croupion blanc à gauche de la photo ; colombe diamant gris queue blanche à droite:

 

 

Colombe diamant queue blanche:

 

 

Couple de colombe diamant (femelle phénotype sauvage, mâle gris queue blanche):

 

 

Habitat :

            A l'état sauvage, la colombe diamant vit en Australie, localisée surtout dans les régions semi-arides, près d'un point d'eau.

            En captivité, elle doit être logée de préférence dans une grande cage ou, encore mieux, dans une volière où elle pourra s'ébattre pleinement. Cet oiseau s'est bien acclimaté dans nos régions, pouvant résister à des températures négatives, à condition bien sûr de ne pas être en plein courant d'air et d'éviter les chocs thermiques. Si la volière possède suffisamment d'espace, plusieurs couples pourront y être logés. La colombe diamant étant un oiseau pacifique, il y aura peu de bagarres entre les mâles.

 

 

Nidification :

            La période de nidification commence généralement à partir du printemps. Le cercle oculaire du mâle devient à ce moment là plus rouge et plus épais. Pendant la période nuptial, le mâle va commencer à roucouler et à faire la roue autour de la femelle. Cette dernière peut lui répondre en roucoulant également, mais son cri est beaucoup plus faible que celui du mâle. La becquetée est aussi un signe de pré-accouplement.

            Le nid utilisé est un nid type canari, garni la plupart du temps de fibre de coco, de charpie, de plumes, etc… La colombe diamant n'étant pas un as de la construction de nid, il est conseillé de l'aider en consolidant le nid.

            Deux, voir trois couvées peuvent être réalisées. Il n'est pas conseillé d'en faire plus, afin d'éviter de fatiguer le couple, notamment la femelle. Cette dernière pond à chaque couvée un ou deux œufs d'une couleur crème. La durée d'incubation dure 12 à 14 jours, les œufs étant couvés par les deux parents. A la naissance, les oisillons présentes un fin duvet. Ils sont nourris par les deux parents d'un lait spécial qu'ils fabriquent à partir de leur jabot. Au bout de quelques jours, les premières plumes apparaissent. Vers le 5-6ème jours, les oisillons peuvent être bagués avec une bague de diamètre 3,5 mm. Quinze jours après leur naissance, les oisillons sont déjà prêts à quitter le nid, restant souvent au sol avant d'aller commencer à se percher quelques jours après leur sortie du nid. Ils sont encore nourris par les parents, notamment par le père, jusqu'à l'âge de 40 jours environ.

 

 

Nourriture :

            La colombe diamant se nourrit le plus souvent au sol. Dans la nature, elle cherche diverses graines, se nourrissant également d'herbes et d'insectes.

            En captivité, un mélange exotique peut lui convenir. Pour ma part, je leur donne un mélange pour canaris avec, de temps à autre, du millet en grappe et des fruits.

 

 

Les expositions :

            Si vous êtes déjà aller visiter une exposition, vous avez surement constater que peu de colombes diamants sont présentes. Pourquoi ? Tout d'abord, il est plus ou moins difficile de bien connaître les différentes classes de ces oiseaux. De plus, la colombe diamant peut s'abimer dans les cages concours, notamment au niveau de sa longue queue. Il faut également qu'elle soit bien habituée à sa cage concours, de façon à ne pas s'affoler lors des expositions. Enfin, la plupart des organisateurs regardent d'un mauvais œil cet oiseau (tout comme les cailles d'ailleurs), apparenté à tort aux volailles, et craignant la grippe aviaire. Certains mettent même à part ces oiseaux, leur réservant une petite salle, qui peut se situer près de l'entrée (bonjour les courants d'air !) ou bien tout au fond de la salle, qui est fort peu visité et faisant ainsi très peu connaître ce magnifique oiseau.

            Si vous désirez exposer cet oiseau, n'oubliez pas de l'enloger dans la cage adéquate. Ainsi, la colombe diamant doit être exposée dans une cage type K2 (dimension : 42x20x30), et non dans une cage pour canaris couleurs ! De plus, la colombe diamant ayant une mauvaise vue, il est conseillé de l'enloger quelques semaines avant les concours dans sa cage (au moins trois semaines avant). Pour éviter qu'elle ne s'abime la queue, certains éleveurs la serre avec de l'urgo en protégeant surtout son extrémité.

 

Cage concours type K2 utilisé pour exposer les colombes diamants. Les dimensions sont de : 42x20x30:

 

 

 

Nette différence de taille entre la cage concours pour canari couleur et celle pour colombe diamant ; il  ne faut donc pas se tromper de cage en enlogeant les colombes diamants.

 

 

 

 

Auteur de l'article et des photos : JONAS Grégory.



26/03/2008
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 71 autres membres


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Espace de gestion