Le Paradis des oiseaux

La rétention d'oeuf ou mal de ponte

La rétention d'oeuf ou mal de ponte

 

 

Définition

Ce phénomène se traduit par une difficulté pour la femelle d'expulser son oeuf.

 

 

Etiologie

Les facteurs favorisants sont multiples et divers. On retrouve :

Ø      Facteur génétique

Ø      Obésité

Ø      Forte variation de température

Ø      Déséquilibre alimentaire

Ø      Carences vitaminiques, carence en calcium

Ø      Frayeur, dérangement durant la ponte

 

 

Symptômes

Les symptômes sont simples : la femelle est le plus souvent en fond de cage, l'abdomen gonflé et très tendu, l'oiseau est très abattue. On peut distinguer l'oeuf à travers l'abdomen (voir photos).

 

 

Le traitement symptomatique

La vie de la femelle est en danger. En l'absence d'une intervention rapide, la femelle risque de mourir.

Avant tout, il faut préparer le matériel : une tasse d'huile de table avec un coton tige pour enduire le cloaque afin de le lubrifier et un bol d'eau chaude (il faut qu'il y est de la vapeur) afin de stimuler la contraction des muscles. (voir photo)

 

Une fois le matériel préparé, prendre la femelle dans la main avec délicatesse pour ne pas casser l'oeuf. Enduire le cloaque d'huile à l'aide du coton tige puis mettre la femelle sous la vapeur (attention à ne pas la bruler !) pendant plus de cinq minutes. Pour faciliter l'expulsion, vous pouvez masser délicatement son abdomen pour faciliter l'expulsion de l'oeuf (attention à ne pas casser l'oeuf à l'intérieur de la femelle). Renouveler cette opération plusieurs fois dans la journée si la femelle n'a pas évacué son oeuf. Surveiller la femelle les prochains jours, il est possible que la ponte des oeufs suivants se déroule sans encombre, mais il se peut que le problème revienne.

 

Sur les photos ci jointe, vous pouvez voir une femelle atteinte de mal de ponte après cette intervention :

 

Cette femelle avait 2 oeufs bloqués. J'ai massé légèrement son abdomen afin de faciliter l'expulsion.

 

 

Traitement prophylactique

En prévention du mal de ponte, il semblerait qu'un apport important de calcium (os de seiche, coquille d'oeuf écrasé avec la pâtée, Calcilux®, etc…) permettent une évacuation plus aisée de l'oeuf. De plus, pour détendre les muscles, il est possible de donner un bain à disposition de la femelle deux jours avant le début de la ponte et ce jusqu'à la fin de celle-ci.

 

 

Auteur de l'article et des photos : JONAS Grégory.

 

 

 



05/07/2007
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 73 autres membres